Citation du Jour

dimanche 10 novembre 2013

La jalousie, un frein à l'épanouissement personnel

   




 La jalousie est le sentiment ou l'émotion par excellence du sous estime de soi.


On est jaloux de l'autre, de ce qu'il a, de sa maison, sa famille, sa voiture, son physique, son bien être. On estime que l'autre a tout et nous pas assez, on ressent comme de l'aigreur, de la frustration, vis à vis de l'autre. Et plus on voit l'autre heureux et en bonne santé, plus on en est malheureux et frustré.

La jalousie est l'émotion qui se retourne le plus contre la personne qui la vit, qui la ressent,( même si les autres la subissent). Cette personne se rabaisse et se dévalorise sans cesse consciemment ou inconsciemment, vis à vis d'autrui.

La jalousie est un sentiment qui pousse le plus vers les extrêmes, violence, colère, convoitise, médisance....


Sur la plan sentimental, le fait d'être jaloux peut rassurer ou donner cette impression( un des partenaires, ou même les deux...et c'est ce que l'on veut bien montrer). Si le conjoint ne manifeste pas sa jalousie, l'autre pense immédiatement qu'il n'en a rien à cirer, et lorsqu'il la manifeste, il devient étouffant. Il faut ici faire la part des choses, quand on aime quelqu'un, on est pas jaloux de cette personne, car on ne peut lui vouloir que du bien. On lui fait confiance.

Dans ce contexte, la jalousie est le reflet de nos propres peurs. La peur de ne pas être à la hauteur, parce qu'on ne se fait pas confiance. On a peur que cette personne trouve mieux que nous, que cette personne soit plus heureuse qu'on estime l'être nous. Le plus souvent on est jaloux des personnes que l'autre est supposé rencontrer sans même les avoir vu au préalable. Ce sentiment d'appartenance étouffe et peut créer des conflits, de la violence.


Personne n'appartient à personne, et la meilleure façon d'aimer l'autre, c'est de lui accorder le bénéfice du doute, de lui faire confiance. Car lorsqu'on cultive bien son jardin, il n' y a pas de raison qu'on y récolte pas de bons produits. Quand on reconnait sa valeur dans son couple et que l'on sait que tout est fait au mieux pour que les deux parties soient heureuses, alors il n' y a pas de raison d'être jaloux, car le bonheur de l'autre, c'est notre propre bonheur.

Et si malgré tout cela l'autre s'en va voir ailleurs si l'herbe est plus verte, alors c'est que cette personne n'avait rien à faire avec nous, et qu'une autre personne attend surement quelque part pour nous rencontrer.

La jalousie peut être aussi accentuée par le regard des autres, leur jugement, leur avis sur nous. On a peur d'être comparé, d'être mis sur une échelle et évaluer, on a peur de décevoir. Ce qui nous pousse à la compétition avec les autres, on se compare au physique, à l'intellect, et au matériel.




La convoitise est une émotion, conséquence de la jalousie. On ne peut pas convoiter ce qu' a autrui sans en être jaloux. La plus part du temps, on se retrouve à vouloir exactement ce que l'autre a, et l'esprit de compétition malsaine prend ainsi le dessus sur nos propres envies, et ambitions. Notre épanouissement personnel est mis sur la sellette, et et notre égo nous fait oublier notre propre bien être. Car après avoir couru derrière le trésor de quelqu'un autre, et d'avoir exactement tout ce qu'il a voulu lui, en fait on a rien à nous, et on en est très malheureux, même si on se refuse à se l'avouer.

On peut s'affranchir de la jalousie, s'en sortir, lorsqu'on reconnaît le bonheur de l'autre et le mérite qu'il a à être heureux. on se retrouve alors à avoir des sentiments nobles. L'autre n'est plus vu comme un rival, mais comme un moteur pour notre propre épanouissement.On peut le citer en exemple et décider d'agir nous aussi pour l'affirmation de notre bonheur complet.