Citation du Jour

samedi 7 septembre 2013

Arrêtes donc d'être gentille, sois toi-même!

 image:bdmoche.unblog.fr


Dire la vérité avec amour, ce pourrait être le résumé de l'ensemble de ce texte, mais bon! voyons voir!

J'ai eu une conversation avec une amie.

C'est plutôt impressionnant comme j'arrive en ce moment à supporter les gens qui se plaignent sans cesse, à longueur de journée, sans que mon esprit soit dans le jugement absolu:" toujours en train de se plaindre!"
j'en meure de rire!

C'est vrai j'ai arrêté de juger les gens, en fait je m'y emplois fortement, ce n'est pas encore la perfection, mais ça y ressemble!

C'est vrai que pour mon amie, l'angoisse est un vrai problème, elle est anxieuse aussi. Elle a très peur de sortir de sa zone de confort, comme pour beaucoup d'entre nous d'ailleurs, sinon on se serait pas là à écrire ou à lire tout ça! de plus avec le phénomène mondiale et de lavage de cerveau qu'est la crise, on n'en dort plus, on est de plus en plus angoissés et anxieux. Remarquez! c'est bon pour les pharmacies tout ça ! elles écoulent de plus en plus facilement des anti-dépresseurs, en fait elles se font de l'argent sur nos pensées négatives. Avez-vous déjà pensé à tout ça?

Alors, pendant qu'on discutait avec véhémence de ces faits divers, qui enveloppent notre quotidien, bah oui, il suffit d'allumer la télé! mon amie se posa la question de savoir si elle était trop gentille? Bizarre, j'avais lu un livre sur cette question de la gentillesse et de nos relations avec les autres. Elle se demandait si le fait d'être toujours aussi gentille faisait d'elle le bouc-émissaire idéal?

J'eu une question très précise pour moi-même au moment de lui répondre:" vais-je moi aussi te donner la réponse très gentille que tu attends de moi en tant que amie?

Je me suis mise à lui parler sans avoir la moindre idée d'où me venait la force de lui parler ainsi les yeux dans les yeux, je vous assure j'en avais des frissons, elle a du en avoir elle aussi! tellement elle buvait mes parole en toute vérité. Je lui dis:

" Arrêtes donc d’être gentille, sois toi même!

La gentille claque, on est d'accord, il fallait que je lui dise! ouh ça soulage!

C'est une idée de Thomas D'Ansembourg, un livre intitulé " Cessez d'être gentil, soyez vrai.
Comment être soi, sans cessez d'être avec l'autre, et comment être avec l'autre sans cessez d'être soi? Un auteur que je vous recommande fortement.

Je lui dit :

Essaye de faire ressortir ce que tu ressens vraiment à l'intérieur de toi même sans rien te cacher, au lieu d'être celle qui encaisse, pleure et fait chier les gens qui l'aiment, par sa dépression, son manque d'assurance, sa mauvaise humeur, alors qu'ils n' y sont pour rien. Tu donnes ainsi des armes efficaces, à ceux qui abusent de toi, pour te traîner plus bas que terre, alors que tu vaux de l'or.


Arrête d'être poli, soit juste. Paul Valéry disait: la politesse est l'indifférence organisée"

Pas que la politesse soit mauvaise non, mais il faut qu'elle soit évidente, vraie, authentique,  être  poli parce-que c'est dans notre essence de l'être, toute créature vient de Dieu! et non pas parce que l'on nous a demandé de l'être depuis notre tendre enfance.

On s'efforce tout le temps de plaire aux autres, et on oublie de se plaire à soi-même. Si on ne s'aime pas, si on ne se respecte pas, si on n'est pas poli avec nous même, comme l'être avec les autres sans que cela ne soit considéré comme de l'hypocrisie. La politesse est elle se sentiment qui permet d'être hypocrite proprement? C'est de l'hypocrisie quand même, car on se ment à soi-même.

Alors là, on arrête d’être cette gentille personne qui affiche tous le temps ce sourire béat, alors qu'elle a tout simplement envie de dire :"Fermes-là!"

" J'en ai marre de te servir de bouc émissaire, de souffre douleur, de sac à merde, de vieux chiffon, j'ai juste envie que tu la fermes! voilà!

Si ça continue, je me casse, je saisis la justice, j'appelle la police, je te poursuis pour harcèlement, j'ai des droits tu le sais, il est peut-être temps que je m'en serve. Et là c'est toi qui va morfler!

J'ai envie d'être joyeuse, heureuse, car j'aime ma vie, je m'aime, j'aime mon travail!
Je n'ai plus envie de prendre sur moi, je veux me sentir bien à tous les niveaux. fini le sacrifice, fini la contrainte, fini l'obligation, fini le stress, la dépression, le découragement, vive la vie, vive moi.

Je veux être pleine d'énergie, de vitalité, de joie de vivre, tout en étant aimante, généreuse et disponibles pour les autres.

Aujourd'hui, je décide d'être heureuse, de m'aimer, cela me donne la force d'aimer plus sainement les autres. Je m'aime, je m'accepte, non je ne suis pas gentille, je suis moi-même, sans masque, tout en couleur!!!!

Bonne vie à tous!